Notre-Dame de Gravenchon – Face à la soumission du maire, le FN seul espoir

Communiqué de presse de Jean-Cyril Montier, Responsable de la 5éme circonscription de Seine-Maritime Candidat suppléant aux élections législatives.

Ce vendredi 12 Mai, Madame Virginie Carolo, maire de Port-Jérôme-Sur-Seine, exprimait dans le Courrier Cauchois son incompréhension quant aux formidables résultats obtenus par Marine Le Pen lors de l’élection présidentielle et évoque avec mépris une « expression de colère et de rébellion ». Ces résultats font écho aux excellents scores de Nicolas Bay dans la commune lors des éléctions régionales de 2015, et confirment la forte adhésion des Seino-marins au programme de Marine Le Pen, et plus largement à celui défendu par le Front National.
Lorsqu’on applique à l’échelle locale ce que les français rejettent à l’échelle nationale, il ne faut pas s’étonner des conséquences.

Madame Carolo a choisi de ne pas informer les gravenchonnais de l’arrivée, depuis avril, de 29 migrants, issus de la jungle de Calais, via l’association Coallia. Ces individus arrivés illégalement sur notre territoire national ne sont que des hommes en âge de travailler entre 16 ans et une quarantaine d’années, de nationalités iranienne, afghanne et irakienne. Rappelons que l’Irak est un des berceaux de la mouvance djihadiste. Tous profitent ainsi d’un toit et de soins gratuits. Où sont donc les familles syriennes ? Cette situation, que le Front National dénonce depuis plusieurs années, est une insulte aux français qui sont dans l’incapacité de se soigner ou d’obtenir un logement.

Il est du devoir des élus locaux d’informer leurs administrés d’un tel bouleversement social et sécuritaire. Il est du devoir des élus complices de prendre leur responsabilité quant aux risques encourus lorsqu’on accueil sur son territoire des individus dans l’illégalité et potentiellement dangereux.

Législatives 2017 – Nouvelles investitures en Seine-Maritime

Communiqué de presse de Guillaume Pennelle, Secrétaire départemental du Front National 76

Suite aux excellents résultats obtenus par Marine Le Pen lors de la Présidentielle dans la 6e circonscription de Seine-Maritime (Dieppe, Eu, Neufchatel, Forges…), Françoise Duchaussoy — candidate investie par le Front National — a demandé à Nicolas Bay de se porter candidat dans sa circonscription (6ème) afin de transformer ces scores prometteurs en victoire électorale. Notre Secrétaire général a décidé d’accepter cette investiture pour laquelle Françoise Duchaussoy sera suppléante.

À la suite de cette annonce, la Commission d’investiture du FN a décidé de choisir Nicolas Goury comme candidat dans la 4e circonscription du 76. Très ancré dans cette circonscription, Nicolas Goury est Conseiller municipal d’Elbeuf et Conseiller communautaire à la Métropole de Rouen.

Cette répartition nouvelle a pour incidence de déséquilibrer la représentation paritaire des candidats du Front National en Seine-Maritime. C’est pourquoi la Commission d’investiture a choisi de nommer Claire Pradel candidate titulaire dans la 1ère circonscription. Thomas Marcy devenant pour sa part son suppléant. Claire Pradel est également engagée localement puisqu’elle est Conseillère municipale de Rouen.

Ces candidats du Front National en Seine-Maritime bénéficient ainsi de mandats municipaux ou régionaux qui confirment leur ancrage politique très fort et leur grande connaissance des problématiques locales auxquelles ils seront les plus légitimes à apporter des solutions avec une majorité patriote à l’Assemblée nationale.

6e circonscription de Seine-Maritime : un député patriote à l’Assemblée, c’est possible !

Communiqué de presse de Françoise Duchaussoy, Conseillère municipale de Eu, Conseillère régionale de Normandie Responsable FN de la 6e circonscription de Seine-Maritime

Élue municipale et régionale de notre territoire, j’avais été investie il y a plusieurs semaines comme candidate pour porter les couleurs du Front National dans la 6e circonscription de Seine-Maritime.

Le 7 mai dernier, les électeurs de notre circonscription ont accordé 49,6% des suffrages à Marine Le Pen, qui était déjà arrivée largement en tête au 1er tour.

Notre territoire, en dépit d’indéniables richesses, concentre aussi beaucoup des difficultés et défis auxquels notre pays est confronté : délocalisations, marasme agricole, précarité du monde rural, abandon des services publics, immigration clandestine et hausse de la délinquance.

Désireuse de créer les conditions les plus favorables afin de permettre une victoire des patriotes sur notre territoire, j’ai demandé à Nicolas BAY d’être notre candidat dans la 6e circonscription. Il a accepté ma proposition, m’a demandé d’être sa suppléante et nous allons donc mener ensemble ce combat électoral !

Son expérience parlementaire, sa fonction de président de notre groupe d’élus au Conseil régional de Normandie, son ancrage territorial en Seine-Maritime et sa capacité à donner une résonnance médiatique nationale aux préoccupations de nos compatriotes, seront, j’en suis sûre, autant d’atouts qui peuvent nous apporter une victoire le 18 juin prochain.

Un jeune Premier ministre pour défendre un vieux programme

Communiqué de Guillaume Pennelle, Secrétaire Départemental du FN 76

C’est le casse du siècle : les « Républicains », chassés par les électeurs, sont de retour à la tête du gouvernement en la personne d’Edouard Philippe, maire du Havre. Le président de son parti a indiqué qu’il n’y avait aucune raison de l’exclure pour autant. Après une campagne durant laquelle les « Républicains » n’ont cessé de dénommer Macron « Emmanuel Hollande », la connivence des mondialistes ultralibéraux est désormais mise au grand jour.
Le renouveau du président Macron consiste à mettre un jeune premier ministre pour défendre les vieilles idées qui ont échouées et nous ont menés à la situation actuelle de casse sociale, de chômage de masse et d’immigration incontrôlée.
Les élus du Front National représentent la seule alternative à cette arnaque des mondialistes de la droite et du centre, de cette gauche en marche ou à l’arrêt. Les prochaines échéances électorales seront l’occasion de mettre un frein à cette politique de la continuité et de l’échec, en envoyant de nombreux députés patriotes à l’Assemblée avec pour unique boussole la défense de la France et des Français.

🇫🇷 Un grand merci pour ce résultat historique !


Message de Guillaume Pennelle, Secrétaire départemental, aux adhérents et militants du FN 76.

Avec près de 40% des suffrages exprimés en Seine-Maritime, le score de Marine Le Pen au second tour de la présidentielle est de nouveau historique. Lors de chaque élection désormais, les résultats acquis surpassent les précédents et poursuivent une véritable dynamique patriote sur notre territoire.

Dans le département, Marine Le Pen gagne 63 000 voix entre les deux tours et fait tomber le fantasme d’une réserve électorale inexistante.

Le raz de marée Bleu Marine a emporté tout l’est du département et une part importante de communes rurales du Pays de Caux, mais il a également apporté des scores très élevés en banlieues de Rouen et du Havre.

Je tiens à remercier vivement l’ensemble des militants, adhérents et sympathisants qui ont contribué à obtenir cet excellent résultat.

Nous sommes d’ores et déjà tous mobilisés pour les élections législatives du mois de juin. Face à des adversaires divisées et opportunistes, nous constituerons un pôle de rassemblement stable et organisé pour envoyer un grand nombre de députés patriotes à l’Assemblée nationale.

Chaque voix comptera dans ce prochain scrutin décisif. Les électeurs qui ont voté Marine devront apporter leurs suffrages à nos candidats !

Encore merci et bon courage pour cette nouvelle campagne qui débute.