À ROUEN, LA JUSTICE RECONNAÎT QUE L’IMMIGRATION CLANDESTINE

pennelle-guillaumeCommuniqué de Guillaume Pennelle, Secrétaire départemental du FN76, Conseiller municipal de Rouen

Le 20 décembre 2015, Élise et Julien ont été tués à Rouen par un clandestin Ougandais. La jeune femme a été violée avant d’être tuée, et son ami a été étranglé.

Le meurtrier venait de sortir de prison et faisait l’objet d’une obligation de quitter le territoire français que la préfecture n’avait pas faite respecter. Une enquête pointe aujourd’hui la responsabilité de l’État dans ce meurtre ignoble.

En octobre 2015, la Cour des comptes a révélé que 96% des déboutés du droit d’asile n’étaient pas expulsés. Un constat dont l’État est également le premier coupable.

Avec Marine Le Pen au pouvoir, les déboutés du droit d’asile seront expulsés, l’AME sera supprimée et l’aspirateur à immigration clandestine sera arrêté. Avec Marine Le Pen au pouvoir, ce meurtrier clandestin aurait été expulsé avant de commettre son crime.

visuel

You may also like