Réaction de Nicolas Goury suite au premier tour des élections législatives dans la #circo7604

Malgré une très forte abstention, je suis qualifié pour le second tour de l’élection législatives dans la 4e circonscription de Seine-Maritime, devançant le député sortant Guillaume Bachelay qui paye ainsi le lourd bilan du quinquennat Hollande et la débâcle de son parti dont il est directement comptable en tant que responsable national.
Cette qualification est le résultat d’un long travail local que nous menons à la fois sur le terrain et dans les collectivités pour défendre la voix de nos compatriotes, il vient confirmer la progression constante du Front National sur notre territoire. Je tiens à remercier sincèrement l’ensemble des électeurs qui m’ont fait confiance.
Totalement inconnue et recrutée sur annonce, Sira Sylla est arrivée en tête du scrutin grâce à la dynamique Macron. Ce résultat constitue un danger important pour la République puisque son suppléant, Yanis Khalifa entretient des liens étroits avec la mouvance islamiste radicale en France.
En toute connaissance de cause, Madame Sylla a maintenu ce suppléant malgré ses affinités scandaleuses. Ce choix est l’aveu concret d’une complaisance totale à l’égard des prêcheurs de haine qui font le lit du terrorisme en France.
Il n’est pas acceptable de faire élire ce genre de personnes à l’Assemblée, c’est pourquoi j’en appelle à tous les électeurs soucieux de la démocratie, de la liberté et de le lutte contre le péril islamiste à reporter leurs voix sur ma candidature lors du second tour.
Je demande également par voix de presse un débat d’entre-deux tours avec Madame Sylla afin de confronter nos projets pour notre territoire.

You may also like