Camp de migrants à Rouen : la loi doit s’appliquer à tous

Communiqué de presse de Guillaume Pennelle, Secrétaire départemental du FN 76,  Conseiller régional de Normandie

Depuis quelques semaines un campement de 45 migrants africains s’est installé à Rouen.

Une grande partie de leurs territoires respectifs ne subit pourtant pas la guerre et aurait pu constituer autant de refuges sûrs pour eux, mais ces derniers ont fait le choix d’entrer clandestinement sur le territoire français sans avoir pris soin de réclamer préalablement l’asile dans les consulats français de leurs pays.

Si le déracinement de ces populations constitue un drame humanitaire évident et que l’asile politique est un droit universel lorsqu’il est justifié, la majorité des migrants installés à Rouen s’inscrit dans une démarche illégale et illégitime, ils sont des immigrés économiques et non des réfugiés de guerre.

Dans ces conditions la loi de la République doit s’appliquer à tous : il est normal d’accueillir les étrangers ayant obtenu le droit d’asile, néanmoins les déboutés qui restent illégalement sur le territoire français doivent être reconduits à leurs frontières par les autorités comme la législation le prévoit.

You may also like