Les associations d’extrême-gauche n’ont pas leur place dans nos lycées.

Communiqué de Guillaume Pennelle, Conseiller régional de Normandie Secrétaire Départemental du FN 76

La Commission permanente du Conseil régional a voté cette après-midi des subventions à des associations dont les activités à destination des jeunes lycéens sont de nature politique et idéologique.

Subventionnées pour plus de 300 000 €, ces associations d’extrême-gauche font la promotion de l’immigration massive, de la théorie du genre, du métissage généralisé, de l’ouverture totale des frontières et même du communisme politique pour certaine.

Leurs activités sont d’une extrême gravité : elles remettent en cause l’éducation des parents et s’inscrivent dans la destruction méticuleuse de nos valeurs françaises traditionnelles avec pour but évident un endoctrinement politique des adolescents.

L’exécutif LR/UDI mené par Hervé Morin doit s’interroger au plus vite sur ces dangereuses dérives instaurées par la précédente mandature de gauche et d’extrême-gauche au profit de son idéologie politique. Les électeurs de droite attendent de leurs élus qu’ils protègent l’identité française et les valeurs d’éducation et d’élévation intellectuelle et morale de nos enfants. C’est en ce sens que les élus du Front National ont voté seuls contre ces dispositifs malsains.

You may also like