100 kg de drogue saisis à Oissel : le sommet de l’iceberg ?

Communiqué de presse de Maxime Argentin, Conseiller municipal d’Oissel-sur-Seine

La saisie d’un peu plus de 100 kg de drogue, dont 25 kg d’héroïne, dans un appartement à Oissel, met en pleine lumière une explosion de la délinquance dans l’indifférence de la municipalité communiste. Si ce trafic de drogue est bien sûr lié au laxisme politique et judiciaire, il prospère aussi sur l’absence de réponses fortes de la part de la majorité en place, qui est dans le déni complet face à l’insécurité croissante subie par les habitants de la commune.

Le Front National demande la mise en œuvre d’une véritable lutte contre le trafic et la consommation de drogues passant en tout premier lieu par un renforcement des peines pour tous les trafiquants. Cette lutte contre le trafic doit aussi avoir lieu à l’échelle locale. Oissel a besoin d’une police municipale armée dotée de moyens et d’effectifs adaptés. Les policiers municipaux doivent pouvoir lutter contre la présence des guetteurs, qui squattent l’espace public, dérangeant quotidiennement le voisinage par leurs cris. Ces guetteurs doivent être sanctionnés systématiquement par une verbalisation. Sur la voie publique, dans les halls d’immeubles pour lutter contre l’occupation abusive des parties communes, il est temps d’en finir avec le laxisme. Enfin, il faut aussi déployer la vidéo-protection sur l’ensemble de la commune avec l’implantation de plus d’une cinquantaine de caméras.

La Mairie LR du Havre accueille avec bienveillance les islamistes de l’UOIF

Guillaume Pennelle, Secrétaire départemental du FN76 Conseiller régional de Normandie

Le samedi 14 octobre aura lieu la 6e rencontre annuelle des Musulmans du Havre qui se tiendra dans une salle publique octroyée par la municipalité.

Cet évènement est organisé par les associations islamistes « Havre de Savoir » et « l’Union des Organisations Islamiques de France » (UOIF), proche des Frères Musulmans, considérés comme terroristes et interdits dans plusieurs pays arabes.

Lors de la 5e rencontre annuelle des Musulmans du Havre tenue l’an dernier, le Havre de Savoir avait notamment souhaité inviter le prédicateur extrémiste Hani Ramadan, qui affirmait récemment qu’une « femme sans voile est comme une pièce de 2€ qui passe d’une main à l’autre » et que la lapidation des femmes était selon lui « une forme de purification ».

Le Havre de Savoir accueille également régulièrement un autre prédicateur islamiste proche des Frères Musulmans, Moncef Zenati, également connu pour ses prises de positions extrémistes contre les droits des femmes.

L’UOIF continue quant à elle à inviter des conférenciers naviguant entre antisémitisme virulent, appel au meurtre des apostats, des homosexuels ou des musulmans chiites. Certains de ces intervenants sont désormais interdits de territoire en France.

En mettant une salle municipale à disposition de ces organisations qui accueillent des prédicateurs islamistes, la Mairie et Les Républicains du Havre se rendent complices de la propagation de messages de haine insupportables alors que ces associations devraient être dissoutes et leurs dirigeants expulsés de France compte tenu de leur complaisance avec ces discours extrémistes.

Les associations d’extrême-gauche n’ont pas leur place dans nos lycées.

Communiqué de Guillaume Pennelle, Conseiller régional de Normandie Secrétaire Départemental du FN 76

La Commission permanente du Conseil régional a voté cette après-midi des subventions à des associations dont les activités à destination des jeunes lycéens sont de nature politique et idéologique.

Subventionnées pour plus de 300 000 €, ces associations d’extrême-gauche font la promotion de l’immigration massive, de la théorie du genre, du métissage généralisé, de l’ouverture totale des frontières et même du communisme politique pour certaine.

Leurs activités sont d’une extrême gravité : elles remettent en cause l’éducation des parents et s’inscrivent dans la destruction méticuleuse de nos valeurs françaises traditionnelles avec pour but évident un endoctrinement politique des adolescents.

L’exécutif LR/UDI mené par Hervé Morin doit s’interroger au plus vite sur ces dangereuses dérives instaurées par la précédente mandature de gauche et d’extrême-gauche au profit de son idéologie politique. Les électeurs de droite attendent de leurs élus qu’ils protègent l’identité française et les valeurs d’éducation et d’élévation intellectuelle et morale de nos enfants. C’est en ce sens que les élus du Front National ont voté seuls contre ces dispositifs malsains.

Parlement européen : Nicolas Bay élu co-president du groupe Europe des Nations et des Libertés

Réunie ce soir, la délégation française du groupe Europe des Nations et des Libertés (ENL) au sein du Parlement européen a élu Nicolas Bay comme nouveau co-président du groupe, à l’issue d’un vote à bulletin secret.

Député au Parlement européen depuis juin 2014, élu dans la grande circonscription Nord-Ouest, Nicolas Bay est par ailleurs Conseiller régional de Normandie et Secrétaire général du Front National. Il succède dans cette fonction de co-président à Marine Le Pen.

Le groupe ENL rassemble 40 députés issus de neuf nations, parmi lesquels 20 Français.