LES SOCIALISTES UTILISENT JEANNE D’ARC POUR PROMOUVOIR LA THÉORIE DU GENRE

GOURYCommuniqué de Nicolas Goury, Conseiller communautaire à la Métropole Rouen Normandie

Samedi 11 mars se tenait à l’historial Jeanne d’Arc un évènement organisé par la métropole de Rouen intitulé « Fille ou garçon ? Le genre dans tous ses états ». Celui-ci a été l’occasion pour les socialistes de faire la promotion de l’abjecte théorie du genre lors d’une animation présentée à des enfants.

Au sein même du lieu où Jeanne d’Arc fut réhabilitée il y a 6 siècles, le symbole de la pucelle d’Orléans est manipulé pour répandre ces idées nauséabondes partant du postulat que l’on ne naît ni fille ni garçon, mais que la société nous impose ce qui devrait être un « choix ».

Dans la droite lignée de sa ministre Najat Vallaud-Belkacem, Frédéric Sanchez fait largement la promotion de ces affabulations qui font fi de toute logique biologique et naturelle évidente dans le but de détruire tous les repères élémentaires qui rattachent la jeunesse française à son identité profonde.

L’instrumentalisation de Jeanne d’Arc à cet effet, au sein même du palais archiépiscopal de la cathédrale sans que l’évêché n’y trouve mot dire, en est le plus ignoble des exemples.

17211996_1751042708255390_6434920306243379946_o

À ROUEN, LA JUSTICE RECONNAÎT QUE L’IMMIGRATION CLANDESTINE

pennelle-guillaumeCommuniqué de Guillaume Pennelle, Secrétaire départemental du FN76, Conseiller municipal de Rouen

Le 20 décembre 2015, Élise et Julien ont été tués à Rouen par un clandestin Ougandais. La jeune femme a été violée avant d’être tuée, et son ami a été étranglé.

Le meurtrier venait de sortir de prison et faisait l’objet d’une obligation de quitter le territoire français que la préfecture n’avait pas faite respecter. Une enquête pointe aujourd’hui la responsabilité de l’État dans ce meurtre ignoble.

En octobre 2015, la Cour des comptes a révélé que 96% des déboutés du droit d’asile n’étaient pas expulsés. Un constat dont l’État est également le premier coupable.

Avec Marine Le Pen au pouvoir, les déboutés du droit d’asile seront expulsés, l’AME sera supprimée et l’aspirateur à immigration clandestine sera arrêté. Avec Marine Le Pen au pouvoir, ce meurtrier clandestin aurait été expulsé avant de commettre son crime.

visuel

Après l’attaque de Montauban, la police municipale doit être armée

pennelle-guillaume

Communiqué de presse de Guillaume Pennelle, Secrétaire Départemental du FN 76 et Conseiller Régional de Normandie

Ce dimanche à Montauban, un homme de 32 ans a asséné un coup de couteau à une passante après une course poursuite avec la police municipale, aux cris de « Allah Akbar, on va tous vous tuer ».

Malgré cet aveux caractérisé d’attaque islamiste, les autorités ont jugé qu’il ne s’agissait que d’un « déséquilibré », excluant l’attaque terroriste. La victime ne doit la vie qu’à un policier municipal qui a tiré sur l’assaillant, le blessant de deux balles à l’abdomen et à la jambe.

Cette agression démontre la nécessité d’armer et de former au tir tous les policiers municipaux alors que le terrorisme islamiste et les agressions de racailles se multiplient en France. Cette réponse adaptée et dissuasive contribuera à retrouver la sécurité dont nos concitoyens ont été privés par des années de renoncement politique de gauche comme de droite.

Violente agression d’une femme à Rouen : la conséquence de l’immigration.

pennelle-guillaume

Communiqué de presse de Guillaume Pennelle, Secrétaire Départemental du FN 76, Conseiller régional FN de Normandie

Lundi soir, une femme de 46 ans a subi une agression d’une violence inouïe de la part d’un ressortissant Libyen à Rouen. Celui-ci l’a projetée au sol avant de lui asséner des coups de pieds à répétition puis de tenter de la poignarder.

Les raisons de cette agression demeurent inconnues et sont pour le moment présumées gratuites. Mais les causes de ce déferlement de violence ignoble ne font aucun doute : l’immigration de masse libre et encouragée par les pouvoir publics.

Les agressions, viols et meurtres à répétition dans toute l’Europe de la part de migrants ne suffisent pas à alerter les autorités afin d’arrêter le processus d’immigration de masse que nous subissons. Tout au contraire, il est encouragé avec bienveillance de la part des élus socialistes rouennais qui mettent en péril la sécurité de nos concitoyens.

Il est plus qu’urgent de rétablir une politique de protection aux frontières efficace afin d’éviter de nouveaux drames. La sécurité des Français n’a pas de prix, et le Front National est le seul a pouvoir la garantir.

Halte à la profanation de nos églises

lenoir_damien

Communiqué de presse de Damien Lenoir, Conseiller municipal FN du Havre, Conseiller régional de Normandie

L’église Saint Vincent de Paul du Havre, a été le théâtre d’un acte de vandalisme. La crèche et du mobilier ont été détruits par un incendie : une ligne de plus dans le catalogue des attaques que subissent les édifices chrétiens dans notre pays.

Notre culture est attaquée dans ses symboles, et aucune politique de fermeté ne s’applique contre les responsables de ce fléau. Progressivement, les actes anti-chrétiens et anti-français s’installent dans le quotidien des Français, mais pas de réactions de nos politiciens pour qui l’indignation est à géométrie variable.

Avec les responsables du Front National de Seine-Maritime, nous condamnons la profanation de cette église. L’année 2017 est l’occasion rêvée d’un sursaut national, pour remettre la France en ordre et en finir avec le laxisme d’Etat. Au nom du peuple français, nous agirons avec la plus grande fermeté contre ceux qui s’érigent, par leurs actes, en ennemis de notre civilisation.

Manipulation de chiffres : après la primaire socialiste, le nombre de chômeurs

pennelle-guillaume

Communiqué de presse de Guillaume Pennelle, Secrétaire départemental du FN76 Conseiller régional FN de Normandie

Pour sortir la tête déjà très immergée de l’eau, les socialistes ont décidé de miser sur les manipulations de chiffres. Exemple en fut donné par les ridicules gonflements de participation lors de la non moins ridicule primaire socialiste, confirmé par des chiffres du chômage dont l’interprétation laisse pantois.

Annoncés en recul de 0,9% en un an, les chiffres du chômage des catégories A, B et C en Normandie résultent d’une politique de dissimulation active du gouvernement qui tente d’améliorer un bilan déjà bien lourd. Pour preuve, la catégorie D (qui n’est pas comptabilisée) voit son nombre exploser de près de 15% en France, conséquence de la rétrogradation forcée des demandeurs d’emploi de catégorie C afin de ne plus être comptabilisés.

Mais aucun changement de catégorie ni aucune radiation administrative ne saurait masquer le désastre économique provoqué par cinq années de mandature PS, avec pour finalité une augmentation du nombre de chômeurs (A, B, C) de près de 10% en Normandie depuis 2012. Des chiffres mirobolants mais néanmoins minorés afin de ne pouvoir distinguer à sa juste mesure l’ampleur du désastre.

La destruction de l’appareil industriel français et des nombreux emplois s’y rattachant se greffe à des décennies de politique ultra-libérale mise en oeuvre par la droite et la gauche. Pour contrer cette courbe du chômage toujours plus ascendante, le retour à la souveraineté monétaire et à un protectionnisme économique intelligent que propose le Front National se profile dans le monde occidental et devient une nécessité urgente en France.

“Le Longchamp” victime du premier braquage de l’année

Groussard

Communiqué de presse de Frédéric Groussard, responsable FN de la ville d’Harfleur

Le 02 Janvier 2017 à 6h du matin, deux individus cagoulés ont dérobé la recette et blessé le gérant du bar « Le Longchamp », rue de la République à Harfleur. Autant dire que l’année débute bien.

Inutile de commenter davantage cet acte. Il s’ajoute à la liste des agressions déjà perpétrées dans la même rue : deux pour le seul mois de décembre, à seulement une semaine d’intervalle. C’est également sans compter les multiples incivilités que doivent endurer les Harfleurais en centre-ville, et ce jusqu’au sein même du jardin de la mairie.

Au laxisme de la justice et au manque de policiers dans les villes, on ne peut que blâmer Madame Christine Morel, maire de Harfleur, d’y répondre par de la torpeur et de l’apathie, et ce malgré les tribunes sur l’insécurité écrites au cours de l’année passée par les élus Front National. Si elle n’est pas coupable de ces multiples délits, elle n’en demeure pas moins responsable.

Combien d’agressions ou de braquages les Harfleurais devront-ils encore subir pour enfin décider d’équiper la police municipale ou d’installer des caméras dans la ville?

La sécurité des habitants de Harfleur coûte-t-elle si cher ?

Une fois de plus, seul le Front National propose des solutions pragmatiques à l’insécurité dans nos villes.

La politique de Frédéric Sanchez : « des millions et des fiascos »

Communiqué des élus Front National au Conseil de Métropole Rouen Normandie
Non contente de s’accaparer des compétences essentielles à la bonne gestion des communes, la métropole veut faire main basse sur la culture locale et le sport afin de vendre sa marque sans identité.
Il ne suffisait pas à Frédéric Sanchez d’accepter de financer nos clubs sportifs historiques, il exigeait que ceux-ci prissent le nom d’une collectivité artificielle afin de sacrifier leurs identités souvent centenaires.
Résultat, les clubs locaux rebaptisés en « Rouen Métropole » sont boudés par les Rouennais qui ne leur reconnaissent plus aucun intérêt. 
Le « Quevilly Rouen Métropole » ne trouve pas son public qui lui préfère le FC Rouen B, et le « Rouen Métropole Basket » est en plein naufrage. Pis encore, la Kindarena inaugurée en 2012 et dont le coût de construction s’est élevé à plus de 50 millions d’euros est aujourd’hui désertée.
Le Stade Rouennais de rugby a désormais des raisons de s’inquiéter face aux dents longues du Président de la métropole qui se resserrent sur Mermoz…
Ces échecs sont les symboles de la politique agressive de Frédéric Sanchez et des socialistes rouennais : Des millions et des fiascos qui coûtent cher au contribuable afin de détruire les liens qui unissent les citoyens à l’identité de leurs communes et de leurs clubs sportifs.

« Contre la radicalisation, Pascal Martin choisit aussi l’enfumage »

pennelle-guillaume
Communiqué de presse de Guillaume Pennelle, Secrétaire départemental du FN 76, Conseiller régional FN de Normandie
Mettre en place des groupes de parole, soutenir des associations, informer et comprendre, ce sont là les objectifs de Pascal Martin, Président UDI du Conseil départemental de Seine-Maritime, afin de lutter contre la radicalisation islamiste sur notre territoire. Or, son compère de l’UDI, Hervé Morin, finance l’Union des Musulmans de Rouen, association islamiste radicale affiliée à l’UOIF dont les penseurs prônent le djihad et l’avilissement de la femme.

Ce double discours d’enfumage est aussi ridicule que celui du Gouvernement qui ne propose rien d’autre qu’un numéro vert et des centres de loisirs pour radicalisés face aux discours de haine et aux attaques terroristes des fanatiques musulmans contre notre civilisation.
Dans une situation où le besoin d’agir est désormais vital pour nos concitoyens, confrontés partout et à tout moment aux assauts meurtriers des islamistes comme à Paris, Nice, Saint-Étienne-du-Rouvray et aujourd’hui à Berlin, ces propositions désuètes illustrent l’incapacité chronique des dirigeants LR/UDI/PS à assurer la sécurité des Français et à agir contre la radicalisation islamiste.
L’islamisme doit être éradiqué à la source afin de l’empêcher de se développer : fermeture de la centaine de mosquées radicales, expulsion des prêcheurs de haine étrangers, arrêt de l’immigration massive, ou encore fin des financements étrangers du culte musulman en France de pays entretenant des liens troubles avec l’islamisme (par exemple l’Arabie Saoudite ou le Qatar).
Des mesures concrètes qui s’ajoutent à une application ferme de la loi et au rétablissement de l’ordre dans les zones de non-droit islamisées afin de lutter efficacement contre la radicalisation.