En avant pour le second tour !

Communiqué de Guillaume Pennelle, Secrétaire départemental du Front National de Seine-Maritime

Le Front National tient tout d’abord à remercier les électeurs qui ont voté pour ses candidats en Seine-Maritime.

Après une campagne dynamique et de forte présence auprès des habitants de la 6ème circonscription, Nicolas Bay réalise le meilleur résultat de Normandie avec près de 23% des suffrages. Une  progression de 1500 voix depuis les régionales 2015. Nous tenons à le remercier pour son engagement sans faille pour notre région.

Nous pouvons nous maintenir dans trois circonscriptions, ce qui n’avait pas été le cas en 2012.

Nous devançons très souvent le candidat socialiste et député sortant, ce qui démontre notre implantation très forte dans le département.

Ces résultats s’inscrivent dans un contexte de très faible participation et de « macromania » véhiculée par des médias bienveillants.

Notre électorat doit se mobiliser dimanche prochain pour permettre à Nicolas Goury  dans la 4ème circonscription, Geneviève Salvisberg  dans la 9ème  et Stacy Blondel  dans la 10ème de siéger à l’Assemblée nationale.

Nous invitons l’ensemble des électeurs qui ont voté Marine Le Pen lors de l’élection présidentielle à se rendre aux urnes pour éviter qu’Emmanuel Macron n’obtienne un chèque en blanc pour appliquer son programme dont les Français seront les premières victimes.

Les députés Front National seront les seuls à défendre les Français qui souffrent de la baisse du pouvoir d’achat et de la politique d’immigration massive qui engendre inégalités et développement du communautarisme.

Dans les circonscriptions où il n’est plus en lice, le Front national de donne aucune consigne de vote et laisse une liberté totale à ses électeurs.

Affrontements entre des dizaines de « jeunes » et la police dans un collège de Saint-Etienne-du-Rouvray : la gauche est responsable !

Communiqué de Guillaume Pennelle, Secrétaire départemental du FN 76, Candidat du Front national dans la 3ème circonscription de Seine-Maritime

Des évènements graves se sont déroulés, lundi soir au Collège Robespierre de Saint-Etienne-du-Rouvray, dans la proche banlieue de Rouen.

Entre 50 et 70 « jeunes » ont envahi le collège, puis retranchés dans l’établissement, ils ont affronté la police pendant plusieurs heures. Les forces de l’ordre ont essuyé de nombreux jets de projectiles. De multiples dégradations ont été constatées. Aucune arrestation « pour l’heure » d’après la police.

Ce type d’évènement est intolérable. C’est la conséquence directe d’un laxisme organisé par la gauche depuis trop longtemps. Galvanisés par l’absence de réactions fermes à leur égard, ces voyous agissent en toute impunité.

Le maire communiste de cette ville, Hubert Wulfranc trouvera encore des excuses à ces actes inadmissibles. La députée socialiste Luce Pane, inexistante sur ces sujets, a voté à l’Assemblée Nationale les lois laxistes de Taubira.

La tolérance zéro doit être la seule règle appliquée. Des sanctions judiciaires particulièrement lourdes doivent être prononcées contre ces voyous.

Dans cette circonscription marquée par la délinquance chronique et le trafic de drogue, je serais un député sans concession face à l’insécurité.

Le Havre, en marche vers l’islamisme ?

Communiqué de presse de Stéphanie Ferrand, Candidate FN dans la 7ème circonscription de Seine-Maritime

Si Antoine Rufenacht a initié le mouvement dès 2007 par la mise a disposition d’un terrain municipal pour la mosquée Mesjed Ennour, c’est Edouard Philippe, son successeur, que la mosquée se félicitait d’accueillir lors de son inauguration en 2013. Ce lieu de culte est un bastion de l’intégrisme au Havre, le réseau Ennour étant proche des Musulmans de France (ex-UOIF) et son président Hadj Khababan partageant des vidéos de Tarik Ramadan et participant à des conférences de Hassan Iquioussen – apologiste du djihâd et négateur du génocide arménien. Ces deux individus ne cachent d’ailleurs pas leur admiration pour Youssef Al Qaradawi, qui préconise de tuer les homosexuels, les apostats et les juifs.
La Cité Océane semble donc être devenue un terreau fertile à l’islamisme avec la présence de l’association Havre de savoir et de la mosquée Essalam, deux structures affiliées à l’ex-UOIF dont les liens avec des réseaux salafistes et les Frères musulmans ne sont plus à démontrer.

Cet intégrisme latent a eu pour corollaire des atteintes successives au principe de laïcité dans notre ville, à l’image des 8300 mousses au chocolat qui avaient été jetées pour éviter aux enfants de confession musulmane de manger de la gélatine de porc.

Au vue de ces éléments, l’inauguration à la rentrée 2017 de l’école coranique Maurice Bucaille – normand converti à l’islam – dans l’ancien Presbytère de l’église St Jean Baptiste de Bléville est plus qu’inquiétante. En effet, l’école promeut sur sa page facebook Eric Younous, prédicateur et antisémite notoire et relaie les conférences et appel aux dons d’Aami Hassen, imam homophobe menacé d’expulsion en 2013.

Candidate à l’élection législative pour le Front National, j’exprime le refus intransigeant de l’islamisme et du repli communautaire qui menacent l’unité de la République et notre identité nationale et m’oppose à ce que le Havre devienne un bastion de l’intégrisme musulman.